Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - Une campagne de vingt-et-un ans, 1909.djvu/118

Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 107 —

isolés et sans précision. Voulez-vous faire l’enquête ? Nous sommes à votre disposition. Mais tant qu’elle n’aura pas été faite, vos dénonciations sont sans portée.

Après quoi chacun s’en alla de son côté sans avoir convaincu l’adversaire. M. de Courcel m’écrivait peu après : « L’opposition

L’équipe de football du Racing-Club
L’ÉQUIPE DE FOOTBALL DU RACING-CLUB À OXFORD
(Clarendon Hotel — 3 février 1894)

des attardés s’évaporera devant les besoins et l’irrésistible penchant du temps présent. Remettre en honneur les exercices du corps et le mouvement au grand air, c’est faire œuvre aussi salubre que conforme aux goûts et aux tendances de nos contemporains ». Et M. Marion, plus sévère : « votre récit du congrès confirme l’impression que m’ont faite de tout temps ces parlottes et justifie une fois de plus la répugnance que j’ai toujours eue à m’y mêler. »