Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - Essais de psychologie sportive.djvu/50

Cette page a été validée par deux contributeurs.
___________________________
___________________________
44

l’adresse ne se combine avec la force. Très souvent, des deux qualités, celle qui est le moins visible domine et, d’une façon générale, l’adresse consiste surtout à bien répartir la force. La classification psychologique en sports d’équilibre et sports de combat est plus exacte et plus intéressante, encore que peut-être elle n’englobe pas la totalité des cas. Parmi les classifications techniques, une des moins justifiées est celle adoptée par l’Académie des sports de Paris. Diviser les exercices en athlétiques, mécaniques, hippiques et cynégétiques, c’est leur attribuer des caractéristiques de valeur inégale et d’application discutable. Si l’on prend le mot athlétique dans le sens anglais, il ne doit se rapporter qu’à une spécialité très restreinte ; si on le prend dans le sens antique, il indique une qualité susceptible de se superposer à toutes sortes de sports. Quoi de plus athlétique qu’une partie de polo ? Quant aux sports mécaniques, ils comprennent évidemment ceux dans lesquels l’homme se sert d’une véritable machine, mais, logiquement, on doit