Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - Essais de psychologie sportive.djvu/159

Cette page a été validée par deux contributeurs.
___________________________
___________________________
153

aussi pour lui-même. En s’abandonnant aux effets du dépit ou de la mauvaise humeur, il affaiblit son propre organisme et se place dans des conditions défectueuses. Ainsi nous nous apercevons que « sauver la Face » est une besogne d’un ordre éminemment sportif.

Ne nous moquons plus des Chinois et tâchons au contraire de faire une application judicieuse de leur doctrine.