Ouvrir le menu principal

Page:Contes tjames, trad. Landes, 1887.djvu/77

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Les trois compagnons portèrent le poisson dans la brousse et voulurent le faire cuire, mais ils n'avaient pas de feu. Ils virent la fumée du feu d'une ogresse et d'un ogre[1] sur la montagne. Le Fort ordonna à Tire charrette d'aller chercher du feu chez cette ogresse. Tire charrette alla chercher du feu. Il trouva l'ogresse en train de tisser. L'ogresse lui demanda : Que viens-tu faire, neveu ? Tire charrette répondit : Je viens chercher du feu. L'ogresse dit : Passe par ici, ne passe pas par là, la chienne a mis bas et te mordrait. Tire charrette obéit à l'ogresse et passa près du métier où l'ogresse tissait, l'ogresse prit une branche de fer de son métier et fit sauter Tire charrette dans une chaudière d'eau où il mourut.

Le Fort ne le voyant pas revenir ordonna à Hawi Hawëi d'aller après lui voir ce qu'il était devenu. Hawi Hawëi alla à la maison de l'ogresse et l'ogresse lui demanda : Neveu, que viens-tu faire ? Hawi Hawëi répondit : Je viens chercher du feu. Avez-vous vu mon frère cadet qui est venu chercher du feu, madame ? L'ogresse répondit qu'elle ne l'avait pas vu. Hawi Hawëi voulait prendre du feu, l'ogresse lui dit : Va par ici, neveu, ne va pas par là ; la chienne a mis bas et te mordrait. L'eau dans la chaudière était bouillante. Hawi Hawëi écouta l'ogresse et passa au long du métier où elle tissait, elle prit la branche de fer et fit sauter Hawi Hawëi dans la marmite d'eau où il mourut.

Le Fort attendait que Hawi Hawëi et Tire charrette rapportassent du feu pour faire cuire le poisson, mais il ne les vit plus revenir. Il alla à leur recherche. Arrivé à la maison de l'ogresse, celle-ci lui demanda : Neveu, que viens-tu faire ? Le Fort répondit : Je viens chercher mes deux cadets, les avez-vous vus venir demander du feu, madame ! L'ogresse dit qu'elle ne

  1. En tjame Rak. On assimile les Rak femelles aux Bà chàn des Annamites.