Ouvrir le menu principal

Page:Contes tjames, trad. Landes, 1887.djvu/67

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



VI

HALWÉI SAUVÉ PAR LE LIÈVRE


En ce temps, Halwëi s'était loué pour porter l'eau pour arroser le tabac. Un jour en portant de l'eau il marcha sur un ratong dao[1] dans l'eau du fleuve, ce ratong dao fut écrasé. Le roi des poissons et ses serviteurs et son peuple vinrent par milliers et par milliers et voulaient dévorer Halwëi. Le roi des poissons était irrité contre Halwëi parce qu'il avait écrasé le ratong dao ; le roi des poissons (et les poissons) à l'envie voulaient dévorer Halwëi.

Halwëi dit doucement à ces poissons : Attendez demain matin pour me manger. Pour aujourd'hui laissez-moi aller visiter mes frères, mes parents et mon maître pour leur raconter la chose, ensuite je reviendrai pour que vous me mangiez.

Le roi des poissons lui répondit : Soit ! aujourd'hui, je t'accorde d'aller voir tes frères, demain matin tu reviendras pour que je te mange. Halwëi porta de l'eau à la maison et tout en

  1. Ratong dao, nom d'un petit poisson (en annamite : cà long tong).