Ouvrir le menu principal

Page:Contes tjames, trad. Landes, 1887.djvu/102

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


L'aîné demanda : Quelle est la quantité d'or sur cette montagne ? Le cadet répondit : Qui en connaîtrait la quantité ? Il y en a énormément. L'aîné dit : Où est le champ de maïs que tu avais planté ? Le cadet l'y mena. L'aîné alors monta sur le mirador et le cadet revint à la maison.

Des Krathœn vinrent pour manger le maïs. Ils virent l'homme couché sur le mirador et se dirent : Quel est cet homme qui est venu mourir en ce lieu ? Faisons la bonne œuvre d'aller l'enterrer. L'homme les entendait et était tout joyeux dans son cœur ; il ne bougeait ni ne disait mot. Les Krathœn l'emportèrent, et, sur le chemin ils se demandèrent : Allons-nous l'enterrer à la montagne de l'or ou à celle du fer ? Plusieurs d'entre eux dirent : Où vous voudrez, peu importe.

Alors l'homme qui faisait le mort s'écria : Portez-moi tout droit à la montagne de l'or, ce sera mieux. Les Krathœn épouvantés le laissèrent tomber sur les rochers et s'enfuirent. L'homme eut les reins cassés et ne revint jamais plus à sa maison.