Page:Collection des anciens alchimistes grecs - L2, 3-4-5-6, 1888.djvu/9

Cette page n’a pas encore été corrigée








TABLE DES MATIÈRES


DE LA IIe LIVRAISON


(TEXTE GREC ET TRADUCTION)


________________


Troisième partie. — Les Œuvres de Zosime.

III. I. Le Divin Zosime. Sur la Vertu. Leçon I. 107 117
III. II. La Chaux. Zosime dit au sujet de la Chaux 113 121
III. III. Agathodémon 115 124
III. IV. Hermès 115 124
III. V. Zosime. Leçon II 113 125
III. V bis. Ouvrage du même Zosime. Leçon III 117 127
III. VI. Le Divin Zosime. Sur la Vertu et l’Interprétation 118 127
III. VII. Sur l’Évaporation de l’Eau divine (qui fixe le mercure). i38 141
III. VIII. Sur la même Eau divine 141 [43
III. IX. Zosime de Panopolis. Mémoires authentiques sur l’Eau divine 143 146
III. X. Conseils et recommandations pour ceux qui pratiquent l’art 144 147
III. XI. Zosime de Panopolis. Écrit authentique sur l’art sacré et divin de la fabrication de l’or et de l’argent.
Abrégé sommaire 143 148
III. XII. Sur les substances qui servent de support et sur les quatre corps métalliques, d’après Démocrite 14S 150
III. XIII. Sur la diversité du Cuivre brûlé 153 154
III. XIV. Sur ce point qu’ils donnent le nom d’Eau divine à tous les liquides et que c’est une substance complexe et non simple 134 155
III. XV. Sur cette question : Doit-on en n’importe quel moment entreprendre l’œuvre ? 156 156
III. XVI. Sur l’exposé détaillé de l’œuvre. Discours à Philarète. 15 158
III. XVII. Sur cette question : Qu’est-ce que la substance suivant l’art et qu’est-ce que la non-substance ? 167 167
III. XVIII. Sur ce que l’art a parlé de tous les corps, en traitant d’une teinture unique 169 16S
III. XIX. Les quatre corps sont l’aliment des teintures 170 169
III. XX. Il faut employer l’alun rond. Discours contradictoire. 171 170