Page:Chivot et Duru, Les Braconniers.djvu/109

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


partons de ce point que nous savons parfaitement qui nous sommes.


MARCASSOU.

Partons de là… mais vous savez donc que je ne m’appelle pas Rastamagnac ?

Bibès qui écoute avec une grande attention, casse une assiette qu’il essuie.


LASTÉCOUÈRES, à Bibès.

Faites donc attention… (A Marcassou.) Allons droit au fait.


BIBÈS, à part, ramassant l’assiette cassée.

Qu’est-ce qu’il va lui proposer ?


LASTÉCOUÈRES, à Marcassou.

Mon cher ami… je suis rond en affaires… et vous ?


MARCASSOU.

Moi aussi, comme une boule…

Bibès préoccupé, apporte les morceaux d’assiette et les met dans les verres.


LASTÉCOUÈRES.

Qu’est-ce qu’il fait, cet imbécile-là ? mettez donc ça là-bas.


BIBÈS, poussant des petits cris.

Ou… ou… ou…


MARCASSOU.

Quel drôle de domestique.


LASTÉCOUÈRES.

Votre père a eu un différend avec moi… terminons-le à l’amiable.


MARCASSOU.

Ah ! mon père a eu un différend… (A part.) Ce sournois de papa Marcassou, il ne m’avait jamais parlé de ça.


LASTÉCOUÈRES.

Je vous propose un partage… qu’est-ce que vous dites d’un partage ?


MARCASSOU, tâtant sa poche.

Dame ! ça dépend de ce que vous voulez partager ?