Page:Chaptal - Mes souvenirs sur Napoléon.djvu/63

Cette page a été validée par deux contributeurs.

des plus vertueux personnages de la capitale, tels que MM. Bigot de Préameneu, Camus, B. Delessert, Daguesseau, Duquesnoi, Mourgues, Pastoret, Parmentier, Richard d’Aubigny, Thouret, etc. Le président-né du Conseil était le préfet de la Seine. Le sous-président, pris dans le Conseil, était à la nomination du Conseil.

Je formai une commission pour exécuter les ordres et délibérations du Conseil, assister au Conseil général avec voix purement consultative et y faire des rapports sur l’état et les besoins des hôpitaux.

Dans la première réunion du Conseil général, les membres du Conseil assignèrent à chacun la surveillance spéciale d’un ou de plusieurs établissements, et chaque membre de la commission reçut une désignation spéciale.

Le Conseil général tenait une séance par semaine au ministère, sous ma présidence ; je crus cela nécessaire pour éviter les longueurs et les embarras qu’éprouve constamment une administration naissante ; là, nous arrêtâmes presque tous les règlements qui sont encore en vigueur ; là, nous convînmes du plan d’amélioration qu’il fallait opérer.

J’ouvris à chaque établissement un crédit pareil à la dépense qui y avait été faite l’année d’auparavant, et j’autorisai chaque membre du Conseil attaché spécialement à tel ou tel établissement à