Page:Chantreau - Dictionnaire national et anecdotique - 1790.djvu/126

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

grand nombre & obstruent les rayons auditifs de la salle.

ORGANISATION, ORGANISER : l’organisation d’un corps est la maniere dont il est organisé ; & l’organiser, c’est le former, le disposer de façon qu’il puise agir conformément aux vues que la puissance organisante s’est proposées. Le dictionnaire e l’académie, qui paroît écrit du temps de Colbert ou du pere la Chaise, avance au mot organiser, qu’il n’y a que l’auteur de la nature qui puisse organiser un corps. Les académiciens d’aujourd’hui, dont la plupart sont honorables membres, savent bien qu’il n’y a pas un district, même de fauxbourg, qui n’organise, ou ne contrinue par quelque puissante motion à l’organisation, soit d’un corps-de-garde, soit d’un comité ou de quelqu’institution patriotique, &c.

P.

PAPIER-MONNOIE : tout le monde sait ce que c’est ; nos peres nous l’ont appris ; quelques vieillards pleurent encore lorsqu’ils en parlent ; les Anglo-Américains ont eu un papier-monnoie dans leur guerre avec les Anglo-Européens, & ils donnoient pour un dollard le billet qui en valoit dix. Malgré ces petites leçons, nous avons des gens qui soupirent après le papier-monnoie. C’est le seul moyen, vous disent-ils, de sauver la France, de ranimer le commerce & de vivifier tout ce qui est dans un état de mort… Ces bonnes gens, qu’ils connois-