Ouvrir le menu principal

Page:Cazenave - De l'hydrothérapie en vétérinaire.djvu/8

Cette page a été validée par deux contributeurs.


de composition ou la couleur plus ou moins étrange du médicament. Mais qu’importe au praticien, le jugement de ces hommes ignares malheureusement trop nombreux dans nos campagnes ; lorsqu’il à la conscience du devoir accompli !

Je ne me dissimule pas les difficultés de ma tâche ; aussi est-ce en m’aidant de la lecture de quelques ouvrages et surtout des savantes leçons de mes maîtres, que j’ai cru pouvoir aborder ce sujet et en faire ressortir tous les avantages. C’est du moins vers ce but qu’ont été dirigés tous mes faibles efforts ; trop heureux si j’ai pu l’atteindre !

Cet opuscule peut renfermer quelques erreurs, de grandes imperfections. Mais je réclame toute l’indulgence de mes lecteurs, les priant de prendre en considération ma jeunesse, mon inexpérience, et la virginité de ma plume.

X. CAZENAVE