Page:Carnet de guerre n°2 d'Alexandre Poutrain.pdf/85

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Enfin, Mr Loth m’informe que mardi prochain 6 Avril 1915 je pourrai aller chercher une voiture de farine. Il m’informe également que la semaine suivante nous recevrons en supplément de la farine : du lard, du riz, des lentilles ; peut-être même du sel et du saindoux.

Le jour de la distribution pour Croisilles est fixé au mardi de chaque semaine.

Nous organisons aussitot le mode de distribution de ce ravitaillement et de l’épicerie.

Plouvier qui tient la comptabilité du pain depuis le début, tiendra également la comptabilité du ravitaillement.

Le boulanger va panifier pour toutes les Communes. Les habitants recevront du pain frais tous les trois jours. La population globale est répartie en trois tiers à peu pres égaux. En venant chercher le pain, les