Page:Carnet de guerre n°2 d'Alexandre Poutrain.pdf/62

Cette page a été validée par deux contributeurs.


pièce. Nous devons les enjamber en avançant en zig-zag, vers la deuxième porte. Nous franchissons trois salles dans les mêmes conditions.

Arrivés à la quatrième porte, fermée à double tour et verrouillée, il faut dire le mot de passe pour entrer.

Les dames François, la mère et les deux jeunes filles ⁁la sœur de Mr François remaillent leurs bas. Elles n’ont plus de laine, elles détricottent un vieux gilet au fur-à-mesure des besoins. Elles disposent aussi de colifichets de diverses couleurs et rivalisent à qui fera le plus joli dessin. Je les félicite de leur bon moral, et je sors par la fenêtre.

À Douchy c’est François Bonnart qui est maire. Il n’habite pas sa ferme en ce moment.

Les allemand logent tous les habitants, tantot dans le coté Nord du village, tantot dans le coté Sud. Ils espèrent ainsi échapper au tir des alliés. Ils défendent aux habitants de sortir ;