Page:Carnet de guerre n°2 d'Alexandre Poutrain.pdf/51

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Le lendemain il appelle Savary, lui fait répéter sa conversation de la veille et l’enferme dans un local, en disant : « Je vais à Croisilles questionner la femme du maire, si vos deux déclarations ne concordent pas en tous points, vous serez emprisonnés tous les deux. »

La gérance de Bullecourt lui laissait des loisirs, il se divertissait.

Depuis le début de l’invasion, Henri Michel était le convive de Jules Sauvage. À la suite de la mort de Jules, Michel vint manger chez nous. Jusqu’alors il avait pu garder sa chambre à coucher dans sa maison. Il y avait fait mettre une serrure de sureté.

Un sanitaire, propriétaire d’un grand chien policier, logeait chez une femme qui avait un fils de quatorze ou quinze ans. La mère et le fils ne passaient pas pour être des personnes transcendantes. On