Page:Carnet de guerre n°2 d'Alexandre Poutrain.pdf/40

Cette page a été validée par deux contributeurs.


la visite de deux délégués Américains, et deux délégués Espagnols, accompagnés de quelques officiers allemands parmi lesquels cet officier qui a ouvert la séance.

Le comité Hispano-Américain est d’accord avec le gouvernement francais, qui en garantit le paiement, pour nous procurer du ravitaillement. Nous allons recevoir de la farine, des caisses de lard, du riz, des lentilles, etc.

Ces Messieurs ont choisi Quéant pour établir le dépotde ces denrées, à cause de sa situation géographique, au centre des quatre cantons ici groupés ; à cause des facilités de transports et de réception du fait que les magasins de la sucrerie sont desservis par une voie ferrée. Si vous acceptez ce choix, et si vous m’acceptez comme directeur de ce dépot, je vous demande de l’approuver en levant la main.

Puis Mr Loth ajoute : nous avons