Page:Carnet de guerre n°2 d'Alexandre Poutrain.pdf/190

Cette page a été validée par deux contributeurs.


le tour du suivant. Cette gymnastique épuisante de l’esprit dure une heure et demie. Il faut tenir.

Enfin, tout se passe bien.

Seuls trois hommes ont été astreints sans que l’on sache pour quel motif, à se présenter à la commandature chaque jour entre quatre et cinq heures.

Au bout de huit jours, ils furent exemptés de cette corvée.


Vers cette époque le docteur Ficheux meurt à la suite d’une courte maladie.


Au cours d’une matinée, l’interprête m’emmène à St Léger. Quelques maires du Centre de ravitaillement sont groupés en face de la sucrerie. Nous ne tardons pas à nous trouver tous réunis ; Mr Loth arrive également. Nous le trouvons démesurément grossi, et bien qu’il fasse chaud, il a sur le bras un pardessus.