Page:Carnet de guerre n°2 d'Alexandre Poutrain.pdf/169

Cette page a été validée par deux contributeurs.


voisins étaient ⁁de la région de Bapaume. Nous apprenons qu’ils ont émis des Bons depuis longtemps ; que les allemands ont proclamé le maire de Bapaume, Mr S., préfet du Pas de Calais envahi ; qu’ils l’ont emmené à Genève, en vue d’une négociation inconnue ; qu’il en est revenu, et que l’on n’a jamais rien su.

N’est-on pas autorisé à penser que les Allemands ont ⁁emmené ce maire de Bapaume en Suisse, pour faire étalage, auprès des Neutres, de leurs bonnes relations avec les populations envahies ?


Un dimanche que je reconduisais Mr le Curé Béhal à St-Leger en compagnie d’Esler, Charles Démiaute me propose du charbon de sa sucrerie pour les habitants de Croisilles. Il me fait comprendre que les allemands enlèvent ce charbon ; il préfère le donner à ses compatriotes. Il ajoute : ce charbon n’est pas bon, c’est du poussier.