Page:Carnet de guerre 1918 de Louis Doisy.pdf/16

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Vendredi
Conv. S. Paul
25 JANVIER

J’arrive à Mers à 9 heures et je me jette dans les bras de ma bonne Maman et de Tantine. Je les trouve un peu maigris et deprimés.

Les enfants de Valentine sont blonds et mignons mais très pâles.



Samedi
S. Polycarpe
26 JANVIER

Nous dinons tous chez mon oncle Charles — Intimité ravissante.

J’adore Maman et Valentine encore plus qu’auparavant.

« C’est quand on a perdu qu’on sait combien on aime. »