Page:Burnouf - Le Bhâgavata Purâna, tome 1.djvu/307

Cette page a été validée par deux contributeurs.


vement, des qualités de la Nature ? Comment, multiple, quoique toujours un, accomplit-il des actions par ses naissances ?

10. Expose-moi, bienheureux Çuka ; ce qui est pour moi un sujet de doutes ; car tu connais également bien et les écritures sacrées et le suprême Brahma.

SÛTA dit :

11. Ainsi sollicité par le roi à raconter les qualités de Hari, le sage, se rappelant Hrǐchîkêça, commença en ces mots :

12. Çuka dit : Adoration à l’Esprit suprême, immense, qui revêt la triple énergie des qualités pour se livrer au jeu de la création, de la conservation et de la destruction des choses ; à celui qui est le modérateur interne des âmes, et dont la voie est invisible !

13. Adoration, et encore adoration à celui qui dissipe le chagrin des justes, qui anéantit les méchants ; à celui dont la forme est tout ce qui est bon ! adoration à celui qui accorde libéralement aux hommes qui suivent la condition des sages contemplatifs, l’objet de leurs constantes recherches !

14. Adoration, adoration au héros des Sâtvats, à celui dont la demeure est bien loin pour les mauvais Yôgins ! adoration à celui qui, avec une puissance qui n’est ni surpassée ni même égalée, se plaît au sein de Brahma, sa propre demeure !

15. Celui que le monde n’a qu’à célébrer, se rappeler, voir, adorer, entendre, vénérer, pour que ses péchés disparaissent à l’instant même, à celui-là, dont la gloire est prospère, adoration, adoration !

16. Ceux qui savent discerner le vrai, doivent au culte de ses pieds de pouvoir, affranchis ici-bas et dans l’autre monde des liens du cœur, obtenir, sans fatigue, la béatitude de Brahma : à celui-là, dont la gloire est prospère, adoration, adoration !

17. Les pénitents qui se mortifient, les hommes qui exercent l’aumône, ceux qui ont de la gloire, ceux qui ont de l’intelligence, ceux qui connaissent les Mantras, ceux qui ont une conduite vertueuse, n’obtiennent le bonheur qu’en s’unissant à lui : à celui-là, dont la gloire est prospère, adoration, adoration !