Page:Burnouf - Le Bhâgavata Purâna, tome 1.djvu/294

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Être supérieur ; l’odeur est pour lui le sens de l’odorat ; sa bouche est le feu allumé.

30. L’atmosphère forme ses yeux ; le soleil est sa vue ; les cils de [cet Être qui est] Vichṇu sont la nuit et le jour ; l’intervalle qui sépare ses sourcils est la demeure de Paramêchṭhin (Brahmâ) ; les eaux forment son palais ; le goût est sa langue.

31. On dit que les Vêdas sont le sommet de la tête de l’Être infini, que ses défenses sont Yama, et ses dents les objets que l’homme aime le mieux ; son sourire est Mâyâ, qui trouble les mortels ; son coup d’œil est la création sans bornes.

32. Sa lèvre supérieure est la modestie ; sa lèvre inférieure est le désir ; son sein est la justice, et son dos la voie de l’injustice ; Ka (le chef des créatures) est son membre viril ; ses testicules sont Mitra et Varuna, son ventre les océans ; la charpente de ses os forme les montagnes.

33. Les fleuves sont ses veines ; les collines qui s’élèvent à la surface de la terre, sont les poils qui croissent sur le corps de celui dont l’univers est le corps ; son souffle est le vent dont la force est infinie ; sa marche est le temps ; son action est le cours des qualités.

34. On dit, ô le meilleur des fils de Kuru, que les nuages sont les cheveux de cet Être qui est si multiple ; que le crépuscule est son vêtement ; que le principe invisible [la Nature] est son cœur, et que la lune, trésor de toutes les transformations, est pour lui le siège du sentiment.

35. Les sages pensent que l’énergie de l’intelligence est pour lui le principe nommé Mahat ; que la personnalité de cet Être, âme de l’univers, est Giritra (Çiva) ; les chevaux, les mulets, les chameaux, les éléphants, sont ses ongles ; tous les animaux sauvages et domestiques sont ses reins.

36. Les volatiles sont sa création, cette œuvre merveilleuse ; sa pensée est le Manu [Svâyam̃bhuva], sa demeure l’homme ; les Gandharvas, les Vidyâdharas, les Tchâraṇas, les Apsaras sont pour lui les souvenirs des sons ; la force de l’armée des Asuras est la sienne.

37. Les Brahmanes sont sa bouche, les Kchattriyas ses bras, les