Ouvrir le menu principal

Page:Bourdon - En écoutant Tolstoï.djvu/82

Cette page a été validée par deux contributeurs.



J’étais là depuis quelques instants, lorsqu’un jeune homme blond, que je n’avais pas encore vu, et qui est le docteur attaché au comte Tolstoï depuis sa terrible maladie de 1901 vint me dire :

— M. le comte me charge de vous demander si vous voulez bien venir le rejoindre.

Dans la salle à manger, je trouve le maître debout, qui m’attendait, avec une jeune femme brune, qui est la femme de son fils André, et sa blonde petite-fille ; il me présente rapidement et retourne, de son grand pas lent, à son cabinet de travail.

Nous nous mettons à table, la comtesse André, le docteur, la petite-fille, puis une grande jeune fille blonde, « Mlle Alexandrine », qui arrive, me fait un petit salut et s’assied, et mange sans mot dire. Elle a le front large, l’œil énergique et une expression d’intrépidité farouche.