Ouvrir le menu principal

Page:Bourdon - En écoutant Tolstoï.djvu/295

Cette page a été validée par deux contributeurs.


pas une religion, mais est l’obstacle principal à ce que les hommes adoptent cette vraie religion qu’ils connaissent déjà et qui seule peut les affranchir de leurs maux. De sorte que le seul moyen sûr du salut des hommes consiste à cesser de faire ce qui empêche les hommes d’adopter la vraie religion qui vit dans leur conscience.


XI


Il est arrivé dans le pays une chose étonnante et qui fait horreur :

Les prophètes prophétisent le mensonge, et les sacrificateurs dominent par leur moyen, et mon peuple a pris plaisir à cela. Que ferez-vous donc quand la fin viendra ? (Jérémie, V, 30, 31.)


Il a aveuglé leurs yeux et a endurci leur cœur, de sorte qu’ils ne voient point des yeux, qu’ils ne comprennent point du cœur, qu’ils ne se convertissent point, et que je ne les guérisse point (Jean, XII, 40).