Ouvrir le menu principal

Page:Bourdon - En écoutant Tolstoï.djvu/172

Cette page a été validée par deux contributeurs.


acharnement explique-t-il que l’on ait fait sortir du procès tant de choses étrangères au procès même ?

J’essaye d’exposer par quel enchaînement logique et nécessaire la cause d’un homme est devenue la cause nationale. Je montre, derrière une petite phalange démasquée, tout le corps d’officiers qui se range en ligne ; une caste militaire qui se révèle au sein d’une république démocratique ; à l’abri de cette caste, toute la troupe cléricale ; derrière la troupe cléricale, toutes les forces réactionnaires ; le sentiment patriotique, vivace en France, exploité au profit d’un nationalisme de bassesse ; la République menacée de confiscation par les anciens partis, vaincus de front, et qui tentent de reprendre la place par un mouvement tournant ; les libéraux contraints alors de former bloc contre le bloc conservateur ; l’initiale question de justice individuelle élargie en question de conscience nationale, le problème moral changé en problème politique ; la lutte ouverte entre les libertés républicaines et les tyrannies