Page:Boissonnas, Une famille pendant la guerre, 1873.djvu/13

Cette page a été validée par deux contributeurs.



Avertissement

de l’éditeur


Il faut que le souvenir de nos désastres soit durable ; il est des douleurs qu’on ne saurait sans crime oublier ; et c’est surtout chez les générations qui s’élèvent et à qui appartiendra particulièrement la tâche de la réparation qu’il est bon, qu’il est nécessaire de perpétuer la mémoire des terribles épreuves infligées à notre pays.

Nous avons pensé que le livre que nous leur offrons ici pourrait contribuer à maintenir parmi elles ce douloureux mais instructif souvenir.

Il est en France nombre de provinces, nombre

a