Page:Besant - Des religions pratiquées actuellement dans l’Inde.djvu/447

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Dieu. Il n’existe pas d’hérétique. Il y a seulement des yeux qui voient la vérité d’une manière un peu différente, afin que nous puissions nous instruire et faire notre vérité plus riche, parce que notre frère nous aura dit quelque chose que nous ne savions pas auparavant. La religion, ai-je pensé quelquefois, est une puissante couronne qui doit couronner l’humanité dans l’avenir. Mais lorsqu’on fabrique une couronne, pour quelque couronnement impérial, le joaillier ne choisit-il que des pierres d’une seule couleur ? Choisit-il exclusivement l’émeraude ou le rubis, la topaze ou l’améthyste, la perle ou le diamant, et fait-il la couronne impériale d’une seule couleur et d’une seule sorte de pierres ? Non, non ; il prend toutes les couleurs et toutes les pierres qu’il peut trouver sur la surface du globe et il cherche des nuances nouvelles, des teintes et des couleurs nouvelles ; il se réjouit lorsqu’il trouve quelque variété nouvelle d’émeraude ou de rubis, et qu’il peut ainsi ajouter un éclat de plus au diadème impérial. Il en va de même des religions du monde. Chacune est une pierre précieuse qui a sa propre couleur ; chaque religion est un joyau qui a sa nuance propre et toutes sont employées, par le puis-