Ouvrir le menu principal

Page:Besant - Des religions pratiquées actuellement dans l’Inde.djvu/420

Cette page a été validée par deux contributeurs.


livrent des fragments de papyrus sur lesquels sont inscrites les croyances des anciens Égyptiens et la science nécessaire à l’âme au delà de la mort pour la guider à travers les complications du monde invisible. Des trésors sont encore découverts dans la Chine ancienne, qui permettent de remonter jusqu’au fameux temple d’Or de l’Atlantide et font allusion au Seigneur de la Porte d’Or qui était le puissant Empereur de cet empire, depuis si longtemps disparu. La terre des morts livre ses secrets et tout porte témoignage d’une vérité essentielle ; — l’unité des religions.

Et non seulement cela. Mais lorsque les explorateurs pénètrent parmi les tribus sauvages, parmi les peuplades barbares, ils ne voient tout d’abord que le culte extérieur des idoles, fétiches, totems et ils pensent que c’est là la religion de ces peuplades. Mais, peu à peu, s’ils entrent en contact plus direct avec les individus eux-mêmes, s’ils gagnent leur confiance, les gens commencent à leur apprendre quelque chose de plus que ce qu’avaient révélé les symboles extérieurs. Ces gens parlent d’un Père puissant, d’une Présence universelle, de l’Un trop grand pour qu’on le puisse nommer, trop aimant pour avoir