Ouvrir le menu principal

Page:Besant - Des religions pratiquées actuellement dans l’Inde.djvu/277

Cette page a été validée par deux contributeurs.


nous avons tous notre origine et notre fin.

Vous savez assez que je n’appartiens pas à la religion dont je viens de vous retracer les grands traits ; vous savez assez que, bien que née dans cette religion, j’en ai été éloignée par la conception étroite qu’on m’en présentait, sans connaître alors les aspects plus vrais et plus profonds du Christianisme. Mais je vous le répète, toutes les religions proviennent d’une même source. Leurs adeptes doivent vivre en frères et non en ennemis, et nul ne doit essayer de convertir les autres ; tous doivent, d’ailleurs, être traités avec respect. La haine est un mal, en quelque religion qu’on la trouve. Que chacun enseigne sa propre croyance à ceux qui désirent l’embrasser, que chacun exprime librement sa conception de Dieu devant ceux qui sont désireux de l’entendre. Nous ne sommes que les facettes de l’Éternel ; nos pauvres intelligences sont d’étroits canaux dans lesquels se déversent la vie et l’amour de Dieu. Soyons donc des canaux, mais ne nions pas que d’autres soient des canaux au même titre que nous, et que la vie et l’amour divin coulent en eux comme en nous. Alors viendra la paix et la division ne s’élèvera point ; alors régneront l’Unité et