Page:Besant - Des religions pratiquées actuellement dans l’Inde.djvu/275

Cette page a été validée par deux contributeurs.


vous rendre tels que vous souhaiteriez, comment pourrez-vous faire que les autres soient selon votre gré[1] ? » Je pourrais citer bien d’autres passages, mais je n’en ai pas le temps. J’ai déjà dépassé le délai fixé, entraînée par mon désir de vous faire comprendre un peu cette religion qui, je le sais, est trop souvent travestie dans vos esprits par l’interprétation étroite qu’on en donne constamment.

Et l’appel que je ferai aux Chrétiens, ainsi qu’aux hommes appartenant aux autres religions, sera un appel à l’Unité, afin qu’ils abolissent les divisions ; pourquoi ne viendraient-ils pas se ranger sur la même ligne que les adeptes de toutes les autres grandes religions du monde ? Pourquoi cette jeune religion, qui n’a que dix-huit siècles de vie derrière elle, ne viendrait-elle pas se joindre au Bouddhisme et à ses deux mille quatre cents ans d’existence, au Zoroastrisme et à l’Hindouisme, avec les dix-mille ou vingt-mille ans qu’ils roulent derrière eux dans le passé ? Ne voient-ils pas, ces Chrétiens, qu’ils blasphèment Dieu quand ils déclarent qu’il s’est ré-

  1. Imitation, I, XVI, 1, 2.