Ouvrir le menu principal

Page:Besant - Des religions pratiquées actuellement dans l’Inde.djvu/24

Cette page a été validée par deux contributeurs.


temps on appelait toujours Aryens — cette famille était établie au nord de l’Inde, dans le district d’Aryâvarta ; elle y évolua graduellement dans une direction définie qui lui avait été tracée par son Manou et par les Initiés de son entourage. Dans ce cas, le modèle qui prévaudra pour toute la race nous apparaît, imprimé d’une manière définitive, sur la première famille issue d’elle ; ce qu’il s’agira de reproduire d’une façon irréprochable est déjà exprimé ici avec une perfection due à ceux sur qui la primitive empreinte a été marquée. Car si, à la lumière de l’occultisme, nous jetons un coup d’œil en arrière sur ces origines, nous trouvons que les âmes incarnées aux premiers âges de la race aryenne, étaient des âmes de types très différents. À la tête de tous, le Manou, le Maître et le législateur ; puis, autour de lui, ses Initiés, enseignant et guidant le peuple — les Biskis de l’Inde ancienne ; au-dessous d’eux, un grand nombre d’âmes venaient s’incarner qui avaient déjà atteint un haut degré de développement moral, intellectuel et spirituel à des stades antérieurs d’évolution ou même dans des mondes antérieurs ; au-dessous de celles-ci, des âmes plus jeunes ayant néanmoins une