Ouvrir le menu principal

Page:Bernanos - Sous le soleil de Satan, tome 2, 1926.djvu/123

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
131
LE SAINT DE LUMBRES

pitre d’une telle vie, consommée dans la solitude et le silence, à jamais scellée. Malheureusement, l’ancien curé de Luzarnes n’a laissé que quelques lettres incomplètes dont nous avons cité les passages essentiels. Le reste a été soigneusement détruit après la clôture de l’enquête ordonnée par l’autorité épiscopale, et dont les résultats furent provisoirement tenus secrets.