Page:Berlioz - Traité d’instrumentation et d’orchestration.djvu/92

Cette page a été validée par deux contributeurs.


En SOL.

\relative c {
  \clef "treble_8"
  \key g \major
  <g b d g b g'>2 <a d a' c fis>
  <g b d g b g'> <c g' c e>
  <g b d g d'> <fis a d a' c>
  <g b d g b> <e b' e g b e>
  <c' e a c e> <a e' a c e>
  <d g b g'> <d a' c fis>
  <g, b d g b g'>1
  \bar "||"
}
En RÉ.

\relative c {
  \clef "treble_8"
  \key d \major
  <d a' d fis>2 <a d a' d fis>
  <fis a d a' d fis> <a e' a cis e>
  <d a' d fis> <e, a e' a cis g'>
  <fis a d a' d fis> <b d b' d fis>^\markup {\left-align Difficiles.}
  <g b d b' d e> <a d a' d fis>
  <a e' a cis e> <a e' g cis e>
  <d a' d fis>1
  \bar "||"
}
En LA.

\relative c {
  \clef "treble_8"
  \key a \major
  <a e' a cis e>2 <d a' d fis>
  <a a' cis e> <d a' b fis'>
  <e, a e' a cis e> <e b' d gis d' e>
  <a e' a cis e> <a a' cis fis>
  <fis a' cis fis> <a a' cis e>
  <e' gis b e> <d gis b e>
  <cis a' e'> <cis a' cis e>^\markup{\center-column{ Plus difficile.}}
  \bar "||"
}
En MI.

\relative c, {
  \clef "treble_8"
  \key e \major
  <e b' e gis b e>2 <e b' dis a' b fis'>
  <e b' e gis b e> <a e' a cis e>
  <b e gis b e> <b dis a' b fis'>
  <e, b' e gis b e>1
  \bar "||"
}

Les tons qui amènent des bémols à la clé sont incomparablement plus difficiles que les précédens et nécessitent tous le Barrage. Les accords Les plus faciles sont les suivants.

En FA.

\relative c {
  \clef "treble_8"
  \key f \major
  \textLengthOn
  <f a c f>2 <c f a c f>
  <a f' a c f> <f c' f a c f>
  <f a f' a c f> <e' bes' c g'>
  <e, bes'' c g'> <c' e bes' c e>
  <e, bes' e bes' c g'>1^\markup{\center-column{difficile.}}
  <f a f' a c f>2 <f' bes d f>
  <f, bes' d f> <f bes' d g>
  <e bes'' d g> <e bes'' c g'>
  <f a' c f>1
  \bar "||"
}
En SIBémol.svg.

\relative c {
  \clef "treble_8"
  \key bes \major
  <bes bes' d f>2 <a f' a es' f>
  <bes bes' d f> <es bes' g'>
  <es bes' c g'> <e bes' c g'>
  <f bes d f> <a, f' c' es>
  <bes f'  bes d>1
  \bar "||"
}

Il faut éviter dans tous les accords d’employer en même tems la première et la troisième des cordes graves sans la seconde, parce que le pouce serait obligé alors de sauter par-dessus cette seconde corde pour aller de la première à la troisième.

EXEMPLES.

\relative c {
  \clef "treble_8"
  \override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
  <g d' g b g'>1
  \bar "||"
  <e e' g b g'>
  \bar "||"
  <g e' g c g'>
  \bar "||"
  <e e' bes' cis g'>
  \bar "||"
}

Il est impossible de plaquer ces accords ; mais en leur ajoutant la seconde corde grave ils deviennent aisés.

EXEMPLES.

\relative c {
  \clef "treble_8"
  \override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
  <g b d g b g'>1
  \bar "||"
  <e b' e g b g'>
  \bar "||"
  <e c' e g c g'>
  \bar "||"
  <e a e' bes' cis g'>
  \bar "||"
}

Il faut aussi se garder d’écrire les accords de septième dominante dans la position ordinaire de trois tierces superposées, comme :


\relative c' {
  \clef "treble_8"
  \override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
  <g b d f>1
  \bar "||"
  <f a c es>
  \bar "||"
  <a cis e g>
  \bar "||"
  <e gis b d>
  \bar "||"
  <d fis a c>
  \bar "||"
  <c e g bes>
  \bar "||"
}

Ils sont presque impossibles ; celui ci est difficile mais praticable :


\relative c {
  \clef "treble_8"
  \override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
  <a cis e g>1
  \bar "||"
}

à cause du Sol qui se fait à vide. Le suivant seul est très aisé et sonore


\relative c {
  \clef "treble_8"
  \override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
  <fis ais cis e>1
  \bar "||"
}

à cause du Mi à vide. Les trois accords suivants sont aisés et s’enchaînent bien ensemble dans tous les tons :


\relative c {
  \clef "treble_8"
  \override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
  \key f \major
  <f a c f>2 <f bes d f>
  <e bes' c g'>1
  \bar "||"
}

De même en Fa Dièse.svg, en Sol, en La Bémol.svg etc.

EXEMPLE.

\relative c {
  \clef "treble_8"
  \override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
  \key fis \major
  <fis ais cis fis>2 <fis b dis fis>
  <eis b' cis gis'>1
  \bar "||"
}

\relative c' {
  \clef "treble_8"
  \override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
  \key g \major
  <g b d g>2 <g c e g>
  <fis c' d a'>1
  \bar "||"
}

\relative c {
  \clef "treble_8"
  \override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
  \key es \major
  <es g bes es>2 <es as c es>
  <d as' bes f'>1
  \bar "||"
}

\relative c' {
  \clef "treble_8"
  \override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
  \key a \major
  <a cis e a>2 <a d fis a>
  <gis d' e b'>1
  \bar "||"
}

On conçoit que ces accords peuvent avoir quelquefois plus de quatre notes, dans les tons qui permettent de leur ajouter une corde grave à vide, en La Bécarre.svg par exemple, en Mi Bécarre.svg, en Sol, en Fa, partout enfin où l’on peut faire entrer l’une de ces trois notes pour basse


\relative c, {
  \clef "treble_8"
  \override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
  \cadenzaOn
  e1 a d
  \bar "||"
}

Cette succession qui exige le Barrage de quatre cordes est également praticable sur les deux tiers inférieurs du manche de la Guitare.


\relative c {
  \clef "treble_8"
  \override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
  \key des \major
  <es as c es as>2 <es as c ges'>
  <f as des f>1
  \bar "||"
}

et ensuite en montant par demi tons jusqu’à


\relative c' {
  \clef "treble_8"
  \override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
  \key a \major
  <b e gis e'>2 <b e gis d'>
  <cis e a cis>1
  \bar "||"
}

qui est le point extrême à l’aigu où ce doigté peut être employé.