Page:Berlioz - Traité d’instrumentation et d’orchestration.djvu/85

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Les deux accords marqués d’une croix ne peuvent se faire, puisqu’ils contiennent un Fa naturel, diezé dans la partie haute. Il faut donc en pareil cas supprimer dans l’une ou l’autre partie la note qui se présente sous ce double aspect. Dans l’exemple précédent il vaut mieux mutiler l’accord de la main gauche et retrancher le Fa naturel.

Quand une mélodie déjà exécutée par d’autres instruments vient à être reproduite par la harpe, et contient des passages chromatiques impossibles ou seulement dangereux, il faut la modifier adroitement en remplaçant une ou plusieurs des notes altérées par d’autres notes prises dans l’harmonie. Ainsi, au lieu de donner à la harpe le chant suivant, tel que viennent de l’exécuter les violons.


\version "2.14.0"

\header {
  % Supprimer le pied de page par défaut
  tagline = ##f
}

\layout {
  \context {
    \Score
    \remove "Bar_number_engraver"
  }
}

global = {
  \key a \major
  \time 3/8
  \tempo \markup{All\super tto}
}

scoreAViolin = \relative c'' {
  \global
  r4 cis16 b
  a( gis a b cis d)
  e( dis e eis fis gis)
  a( gis a cis b a)
  gis4( fis8)
  \bar "||"
}

scoreAHarp = \relative c'' {
  \global
  r4^"L’auteur a dû l’écrire de la manière suivante :" cis16 b
  a gis a b cis d
  e8. cis16 a' gis
  a gis a cis b a
  gis4 fis8
  \bar "||"
}

scoreAViolinPart = \new Staff \with {
  instrumentName = "VIOLONS."
} \scoreAViolin

scoreAHarpPart = \new Staff \with {
  instrumentName = "HARPE."
} \scoreAHarp

\score {
  <<
    \scoreAViolinPart
    \scoreAHarpPart
  >>
  \layout { }
}

La nature du mécanisme de la harpe indiquait ce sacrifice des quatre demi-tons successifs de la troisième mesure.

Frappé des graves inconvénients que nous venons de signaler M. Erard imagina, il y a quelques années, le mécanisme d’après lequel les Harpes ont été nommées à double mouvement. Voici en quoi il consiste et comment il permet à la harpe, sinon de lire des successions chromatiques, au moins de jouer dans tous les tons et de plaquer ou arpéger tous les accords.

La Harpe à double mouvement est accordée eu Ut bémol, son étendue est de six octaves et une quarte :

EXEMPLE.

\relative c,, {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  \clef bass
  \key ces \major
  \cadenzaOn
  \ottava #-1
  ces4 des es fes ges as bes
  \ottava #0
  ces des es fes ges as bes
  ces des es fes ges as bes
  ces des es
  \clef treble
  fes ges as bes
  ces des es fes ges as bes
  ces des es fes ges
  \ottava #1
  as bes
  ces des es fes
  \bar "||"
}

Les sept pédales dont elle est pourvue sont faites de manière à ce que l’exécutant puisse au moyen de chacune d’elles, hausser à volonté chaque corde d’un ton, ou d’un demi ton seulement. En prenant successivement les sept pédales du demi ton la harpe en Ut bémol sera donc établie et fixée : en Sol bémol, en Ré bémol, en La bémol, en Mi bémol, en Si bémol, en Fa et enfin en Ut Bécarre.svg. En exhaussant maintenant chaque corde d’un autre demi ton par le moyen du second mouvement des Pédales, les sept notes de la gamme naturelle vont se trouver dièzées, puisque les sept pédales produisent Fa Dièse.svg, Ut Dièse.svg, Sol Dièse.svg, Ré Dièse.svg, La Dièse.svg, Mi Dièse.svg, Si Dièse.svg, ce qui donne à la harpe les tonalités de Sol Ré La Mi Si Fa Dièse.svg, Ut Dièse.svg.

Voilà donc tous les tons accessibles à la harpe ; les gammes mineures seulement ne pourront être fixes que dans le cas où on les traiterait en montant comme en descendant, sans tenir compte de l’usage adopté à l’égard des 6mes et 7mes degrés ; dans le cas contraire, il faudrait encore prendre et quitter deux Pédales.

EXEMPLE.

\relative c' {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  \key c \minor
  \textLengthOn
  \cadenzaOn
  c2 d es f g a^\markup{\center-align {Ped.}} b^\markup{\center-align {Ped.}} c\bar "||"
  c bes!^\markup{\center-align {Quittez.}} as!^\markup{\center-align {Quittez.}} g f es d c
  \bar "||"
}

En adoptant l’intervalle de seconde augmentée entre le sixième et le septième degré, la gamme mineure pourrait être fixée et l’emploi accidentel des Pédales ne serait pas nécessaire ; ce qui est un avantage considérable et devrait suffire pour faire préférer cette gamme.

EXEMPLE.

\relative c' {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  \key c \minor
  \cadenzaOn
  c2 d es f g as b! c\bar "||"
  c b! as g f es d c
  \bar "||"
}

Quand aux accords interdits à la harpe en Mi bémol, nous allons voir que le double mouvement les rend possibles.

Pour produire


\relative c' {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  <ces es ges bes>1
  \bar "||"
}

rien de plus aisé, ces quatre notes sont dans la gamme de la harpe de Ut bémol. L’accord


\relative c' {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  <bes d! f! as ces>1
  \bar "||"
}

n’exige que l’emploi des pédales du demi ton (Ré Bécarre.svg, Fa Bécarre.svg,)


\relative c' {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  <des f! as c>1
  \bar "||"
}

n’en demande que deux également, (Fa Bécarre.svg, et Ut Bécarre.svg)


\relative c' {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  <c! e! g! bes des>1
  \bar "||"
}

en fait prendre trois, (Ut Bécarre.svg, Mi Bécarre.svg, Sol Bécarre.svg)


\relative c'' {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  <ges bes des f!>1
  \bar "||"
}

n’en fait prendre qu’une (Fa Bécarre.svg) et


\relative c' {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  <f! a! c! es ges>1
  \bar "||"
}

en demande trois (Fa Bécarre.svg, La, Ut Bécarre.svg).