Page:Berlioz - Traité d’instrumentation et d’orchestration.djvu/36

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Si on emploie le pizzicato dans un forte il devient nécessaire de ne l’écrire en général ni trop haut ni trop bas, les notes de l’extrême aigu étant grêles et sèches, celles du bas trop sourdes. Ainsi dans un tutti vigoureux des instruments à vent, il résultera un effet très sensible d’un pizzicato comme celui-ci, donné à tous les instruments à cordes.


\version "2.14.0"

\header {
  % Supprimer le pied de page par défaut
  tagline = ##f
}

\layout {
  indent = 35\mm
  \context {
    \Score
    \remove "Bar_number_engraver"
  }
}

global = {
  \key c \major
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  \override Rest #'style = #'classical
}

violin = \relative c'' {
  \global
  r4\ff^"pizz." bes d, r
  r c' es, r
  r es' c a
  f r r2\bar "||"
}

cello = \relative c' {
  \global
  r4\ff^"pizz." bes d, r
  r c' es, r
  r es' c a
  f r r2\bar "||"
}

violinPart = \new Staff \with {
  instrumentName = "VIOLONS UNIS."
} \violin

celloPart = \new Staff \with {
  instrumentName = "ALTOS ET BASSES."
} { \clef bass \cello }

\score {
  \new GrandStaff \with {
    \remove Span_bar_engraver
  } <<
    \violinPart
    \celloPart
  >>
  \layout { }
}

Les accords pincés à deux, trois et quatre notes, sont également utiles dans le fortissimo, le doigt unique, dont les violonistes se servent parcourt alors si rapidement les cordes quelles semblent attaquées toutes à la fois et vibrent presque simultanément. Les dessins d’accompagnement en pizzicato piano sont toujours d’un effet gracieux, ils reposent l’auditeur et donnent, quand on n’en abuse pas, de la variété à l’aspect de l’orchestre. On obtiendra plus tard, sans doute, du pizzicato des effets bien plus originaux et plus piquants qu’on ne fait aujourd’hui. Les violonistes ne considérant pas le pizzicato comme une partie intégrante de l’art du Violon l’ont à peine étudié. Ils ne se sont encore à cette heure, appliqués à pincer qu’avec le pouce et, l’index, d’où il résulte qu’ils ne peinent faire ni traits ni arpèges plus rapides que les doubles croches d’une mesure à quatre temps, dans un mouvement très modéré. Au lieu que si, déposant leur archet, ils se servaient du pouce et de trois doigts, la main droite étant soutenue par le petit doigt appuyé sur le corps du violon, comme on fait pour pincer la guitare, ils obtiendraient bien vite la facilité d’exécuter en pinçant des passages tels que les suivants, impossibles aujourd’hui.

Les chiffres placés au-dessus des notes marquent les doigts de la main droite, qui pincent. La lettre P désigne le pouce.

\relative c' {
  \partial 2
  \tempo "Allegro non troppo."
  \override TupletNumber #'stencil = ##f
  \times 4/6 { g16^\markup {\tiny P} g'^\markup {\tiny 1} c^\markup {\tiny 2} e^\markup {\tiny 3} c^\markup {\tiny 2} g^\markup {\tiny 1} }
  \times 4/6 { g, d' b' f' b, d, }
  \bar "||"
  \key a \major
  \times 4/6 { a'_0^\markup {\tiny P} e'_0^\markup {\tiny 2} e_0^\markup {\tiny 1}
  b^\markup {\tiny P} e^\markup {\tiny 2} e^\markup {\tiny 1} }
  \times 4/6 { cis^\markup {\tiny P} e^\markup {\tiny 2} e^\markup {\tiny 1}
  d^\markup {\tiny P} e^\markup {\tiny 2} e^\markup {\tiny 1} }
  \times 4/6 { e_4^\markup {\tiny P} e_0^\markup {\tiny 2} e_0^\markup {\tiny 1}
  d e e }
  \times 4/6 { cis e e
  b e e }
  a,4 r r2
  \bar "||"
}

\relative c'' {
  \tempo \markup {All\super o}
  a16^\markup {\tiny P} e'^\markup {\tiny 1} e^\markup {\tiny 2} e^\markup {\tiny 1}
  ais,^\markup {\tiny P} e'^\markup {\tiny 1} e^\markup {\tiny 2} e^\markup {\tiny 1}
  b e e e
  c e e e
  d f f f
  e4
  \bar "|."
}