Ouvrir le menu principal

Page:Benserade - La Mort d’Achille et la dispute des armes.djvu/71

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
64
LA MORT D’ACHILLE.

Moy pour en faire apres un utille rapport,
Je verray de la ville, & le foible & le fort,
Tu pourras d’écouvrir tout ce qu’Achille braſſe,
Et nous recognoiſtrons, toy ſon cœur, moy la place.



Scène troiſieſme.

Le Temple d’Apollon pareſt.
ACHILLE, ALCIMEDE.



Achille.


Mais je ſuis innocent puiſque j’ay combatu
Pour vaincre le ſoupçon que l’armee avoit eu,
Ma reputation n’euſt aquis que du blame,
Et j’euſſe trahy meſme Ilion, & ma flame,
Ce naufrage dernier les approche du port,
Je travaille à leur paix,


Alcimede.

Je travaille à leur paix, Ouy, mais Troïle eſt mort.


Achille.

Sa temerité ſeule eſt cauſe qu’il ſuccombe,
Je me deffens, il meurt, je me ſoutiens, il tombe.