Page:Bellocq - Effets physiologiques de la naphtaline.djvu/7

Cette page a été validée par deux contributeurs.




EFFETS PHYSIOLOGIQUES DE LA NAPHTALINE


Formule atomique C10 H8 ; en équivalents C20H8.




La Naphtaline se forme lorsqu’on décompose un grand nombre de substances organiques à une température élevée ; néanmoins elle n’est connue que depuis 1820. C’est Garden qui la remarqua le premier, et l’obtint en chauffant au rouge du goudron de houille. L’année suivante Kidd en fit connaître les principales propriétés physiques, mais il ne l’analysa pas ; Faraday en détermina la composition et décrivit l’acide sulfonaphtalique (C20 H7 S2 O5, H O), qui le conduisit à la formule C20 H8 pour la naphtaline, Dumas en prit la densité de vapeur et en fixa le poids moléculaire ; mais le chimiste qui a le plus contribué à développer son histoire, c’est Laurent. C’est surtout à lui qu’on en doit une étude approfondie ; il étudia pendant plusieurs années l’action du chlore, du brome, de l’acide azotique et des oxydants sur la naphtaline, et décrivit une foule de dérivés. Depuis Laurent, la naphtaline a été le sujet de nombreuses recherches qui ont ajouté beaucoup de faits à l’histoire si riche de cet hydrocarbure. Qu’il suffise de citer Erlemmeyer, Faraday, Berzelius, Dumas, Berthelot, etc., etc., pour donner une juste idée de la valeur des travaux dont ce corps a été l’objet.

La naphtaline prend naissance par l’action d’une température rouge sur les matières organiques ; le gou-