Ouvrir le menu principal

Page:Belin - Le palais des thermes et l’hôtel de Cluny.djvu/65

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


NOTES.

Note A (Page 12).


L’usage des bains était pour les Romains une des premières nécessités de la vie. Indépendamment des édifices publics, où le peuple prenait le bain en commun, presque tous les citoyens riches avaient leurs Thermes particuliers : c’étaient, dans les premiers temps de la république, des bâtiments d’une construction simple, où l’on ne recherchait que la commodité ; mais, plus tard, lorsque les conquêtes eurent enrichi les Romains, ils se transformèrent