Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 2.djvu/360

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Armée des côtes de l’Océan. Document imprimé du 21 floréal an 4.jpeg
LE GÉNÉRAL EN CHEF,
Aux commandans des colonnes mobiles et autres.

Vous laisserez passer librement la citoyenne Jeanne-Anne-Élisabeth Bongars Turpin de Crissé, domiciliée à Angers ; taille cinq pieds un pouce, cheveux et sourcils châtains, les yeux bleus, le nez long, bouche moyenne, menton rond, le front élevé et le visage rond. Vous lui donnerez aide et assistance pour aller partout où ses affaires l’appelleront.

Signé L. HOCHE.

Avec ce passe-port, le général Hoche remit un arrêté que M. de Beauchamp a rapporté dans son histoire de la Vendée. Il fut consenti et écrit devant madame de Turpin, le 21 floréal, 4e année républicaine.


N° 2. Copie de l’arrêté que le général Hoche écrivit devant madame de Turpin, et qu’il lui remit à sa première audience.
À Angers, le 21 floréal, 4e année républicaine.

Article 1er. — Les chefs du parti chouan remettront leurs armes au commandant du cantonnement plus