Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 2.djvu/359

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



PIÈCES JUSTIFICATIVES
DES MÉMOIRES
SUR MADAME LA VICOMTESSE
TURPIN DE CRISSÉ.

Nantes, le 17 floréal, 4e année républicaine.

Je me rends à Angers, madame ; j’aurai l’avantage de répondre de cette ville même aux articles de votre lettre, du 4 mai, qui vient de m’être remise à l’instant. Puisse, madame, la démarche que vous faites, procurer une paix solide à cette partie de la république.

Le général en chef. Signé L. HOCHE.