Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 2.djvu/343

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


M. Denis, chef de la division de Blin, a fait toute la guerre ; une blessure.

M. de Tharon, chef de la division de Pontchâteau, ancien capitaine de dragons, passé en Bretagne en 1795 et 1796.

Le chevalier de Pioger, chef de la division de Guerande, ancien capitaine de Rohan-Soubise.

M. Sans-Peur, chef de la division de Segré ; toute la guerre : plusieurs blessures.

M. Amand, chef de la division de Craon ; toute la guerre.

M. Gaullier, chef de la division de Sablé ; toute la guerre, et a été blessé.

Le chevalier de Tercier, chef de la division d’Évron, ancien officier ; a servi dans la Châtre.

M. de Gai-Fontaine ; a servi aussi dans la Châtre ; a commandé les Chouans de Bourmont, et a été blessé à leur tête.

M. Gourlet, commandant de la cavalerie, ayant fait toute la guerre : blessé plusieurs fois.

M. de Châtillon, dans une lettre adressée à son Altesse Royale Monsieur, demandait le brevet de colonel pour chacun de ses officiers supérieurs.

Au conseil tenu dans la forêt de Pouancé, et déjà mentionné, M. de Bourmont fut chargé de commander, sous les ordres des princes, l’armée du Maine. On persista toutefois dans le système de ne point attaquer qu’on ne le fût une première fois. C’était