Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/56

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tions avec lui, et que je désire savoir si je peux compter sur lui pour l’objet dont vous êtes spécialement chargé ; que je désirerais aussi qu’il envoyât près de moi, en l’embarquant sur votre frégate, un homme de marque et qui eût sa confiance ; que sur les services qu’il a rendus aux Français, et sur sa bravoure et sur son courage, s’il me montre de la confiance et qu’il veuille me seconder, je peux accroître de beaucoup sa destinée et sa gloire. Vous prendrez, en général, note de tout ce que vous dira Ali-Pacha, et vous vous rembarquerez sur la frégate pour venir me joindre et me rendre compte de tout ce que vous aurez fait. En passant à Corfou, vous direz au général Chabot, qui y commande, qu’il nous envoie des bâtimens chargés de bois, et qu’il envoie à l’escadre du vin et des raisins secs qui lui seront bien payés. »

L’aide-de-camp La Valette ayant mis presque aussitôt à la voile, à bord de la frégate