Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/443

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tille située au Bogaze, se sont rendus. Nos troupes, composées de trois cents hommes de garnison à Rosette, se sont repliées à Ramaniéh. À cette nouvelle, le général Menou donna le commandement d’une division, qui fut formée à Alexandrie, au général Valentin, qui partit pour couvrir Ramaniéh, en passant par Damanhour, avec deux bataillons de la 69e, la 85e demi-brigade, et quelques détachemens de cavalerie, qui arrivèrent à Ramaniéh le 25 germinal. Le général Morand, qui commandait à Damiette, reçut ordre d’évacuer la place, et de se porter avec ses forces à Ramaniéh. L’ennemi se fortifiant à Rosette, Menou envoya d’Alexandrie le général de division Lagrange, pour prendre le commandement de cette portion de l’armée, avec les 13e, 14e, et toute la cavalerie.

Enfin, le général Lagrange, avec son nouveau renfort, alla prendre position à Élaf, pour donner bataille aux Anglais. Le 17, l’ennemi avance sur trois colonnes, une sur le Delta. Leurs forces trop supérieures déter-