Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/413

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Événemens pendant le mois de thermidor an 8 (juillet
et août 1800).

Au commencement de thermidor, le général Menou a donné des ordres pour les réglemens à exécuter en quarantaine. Il a visité les hôpitaux, a témoigné sa satisfaction au directeur des poudres et salpêtres, ainsi qu’aux commandans d’artillerie et du génie. L’escadre du capitan-pacha a continué à croiser. Deux corvettes, commandées par Isaac-Bey, ont conduit et débarqué à Damiette le général Bodot, ci-devant aide-de-camp du général Kléber, fait prisonnier. Le citoyen Bodot s’est loué des bons traitemens qu’il avait reçus du capitan-pacha. Il s’est plaint de la manière barbare dont l’a fait traiter le grand-visir Joucef-Pacha. Ce général a été échangé contre plusieurs effendis turcs. Des bâtimens arrivés de France ont appris nos succès en Europe, et la défaite des Russes. Toutes ces nouvelles ont beaucoup contribué à ramener l’esprit du soldat. Le général Menou a reçu des nouvelles du