Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/332

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


étaient recueillis et publiés dans une feuille périodique intitulée la Décade Égyptienne.

Plus laborieux que la plupart des compagnies savantes, l’Institut d’Égypte enrichit bientôt le domaine des sciences et des arts d’une foule de découvertes et d’observations du plus grand intérêt.

Une commission composée de MM. Nouet, Méchain fils, astronomes ; Dolomieu, Geoffroy, Delille-Savigny, Cordier, Coquebert, naturalistes, et Gratien-le-Peyre, ingénieur des ponts et chaussées, fut chargée de visiter la partie orientale de l’ancien Delta, de déterminer par des observations astronomiques plusieurs points importans de la géographie d’Égypte, entre autres de Damiette et des ruines de Péluse.

En même temps le général en chef confia au général Andréossy le soin de reconnaître le lac Menzaléh et les parties les plus intéressantes de la province de Rosette.

D’un autre côté, M. Vivant-Denon et quelques savans et artistes aussi zélés et aussi