Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/328

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


quartiers de la ville, comme pour justifier l’annonce des victoires signalées que l’armée avait remportées en Palestine, et sous les murs de Saint-Jean-d’Acre.

Le soir il y eut toutes sortes de jeux, tels que danses de cordes, combats du bâton, tours d’adresse, qui furent exécutés pendant trois jours par des Égyptiens, sur la place d’Ezbekyéh. Enfin, le général en chef fit rédiger une espèce de bulletin, contenant l’exposé romanesque des avantages remportés en Syrie, et contre le pacha d’Acre ; il chargea le divan du Caire de répandre dans toutes les provinces d’Égypte cette pièce imprimée en arabe. Il y promettait aux Égyptiens de bâtir au Caire une mosquée qui n’aurait pas d’égale au monde, et d’embrasser la religion musulmane.