Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/319

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tivée de l’Égypte, et vingt-deux lieues à faire pour trouver Cathiéh, qui est placé sur la route à dix-huit lieues de Salahiéh. Environnée de palmiers, Cathiéh forme comme une île dans un désert : nous y avions un fort et des aiguades, qui nous ménageaient une station et des approvisionnemens ; mais il nous fallait deux jours pour nous y transporter. Enfoncée dans ces plaines de sables, accablée de privations et de fatigues, l’armée murmurait hautement contre le général en chef, qui dit aux grenadiers de la 69e : « Vous n’êtes pas des hommes ; votre premier habillement sera en femmes ; » ordonnant qu’on fît marcher toute la demi-brigade la crosse en l’air. Mais, des murmures, quelques soldats allèrent jusqu’à la menace, tant ils étaient harassés et mécontens. Le général en chef crut devoir se dérober aux signes très-prononcés du mécontentement des soldats ; il prétexta une excursion pour aller reconnaître l’une des branches du Nil, et les ruines de l’ancienne Péluse. Il quitta l’armée à Cathiéh, et se fit