Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/262

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tance militaire, étant la résidence du pacha ; le siége qu’elle a subi l’a rendue célèbre. La population de la Syrie est un mélange de Juifs, de Chrétiens, d’Arabes et de Mahométans des deux sectes.

Environ 13,000 hommes étaient destinés à en faire la conquête ; savoir : les divisions Reynier, Kléber, Bon et Lannes. La cavalerie, qui ne s’élevait qu’à 900 chevaux, était sous les ordres du général Murat ; le reste de l’armée se composait de l’artillerie, du génie, du corps des guides, au nombre de 400, et d’une compagnie de dromadaires exercés par nos soldats.

Toutes ces troupes furent mises en mouvement dans les premiers jours de février. La division Reynier formait l’avant-garde. La division Kléber, qui occupait Damiette et les environs du lac Mensaléh, s’embarqua sur des djermes pour gagner les déserts par le lac. Toutes les divisions marchaient successivement ; elles traversèrent d’abord la province de Charqyéh. Les troupes du général