Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/208

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


son portrait, au bas duquel étaient les quatre vers suivans :

 « Il fut savant sans le connaître ;
» Dans toutes les sciences il obtint des succès ;
» Si dans l’art des combats il fit plus de progrès,
 » C’est qu’il choisit un meilleur maître. »

L’insurrection du Caire fit naître au général Bonaparte l’idée d’établir un système de défense complet de cette capitale, qui en embrasserait, par une combinaison de travaux et d’ouvrages, l’enceinte et les abords. Ce moyen lui parut capable de prévenir un second soulèvement. Le général du génie Caffarelli fut chargé de reconnaître et de désigner les emplacemens convenables pour la construction de divers ouvrages autour du Caire, qui missent cette ville immense à l’abri de toute entreprise dans ses murs et hors de ses murs. Sur un monticule, entre le faubourg de Boulacq et le Caire, on éleva d’abord le fort Camin, ainsi ap-