Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 1.djvu/177

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


rivé avec sa division. Les instructions du général en chef étaient positives : « Mettez tout en usage, écrivait-il au général Dugua, pour vous assurer des deux provinces de Mansourah et de Damiette. Faites passer dans le lac Menzaléh quatre ou cinq djermes armées de canons, que vous avez à Damiette ; et si vous le pouvez, faites-y aussi passer une chaloupe canonnière ; enfin, armez le plus de bateaux que vous pourrez, pour être entièrement maître du lac. Soit par terre, soit par le canal, il faut absolument parvenir à Menzaléh. Tâchez d’avoir Hassan-Toubar dans vos mains ; et pour cela, employez la ruse, s’il le faut ; et si jamais vous le tenez, envoyez-le-moi au Caire. Sur-le-champ, faites partir une forte colonne pour s’emparer d’El-Menzaléh ; faites-en partir une autre pour accompagner le général Andréossi, et s’emparer de toutes les îles du lac. Mon intention est qu’on fasse tout pour être souverainement maître du lac Menzaléh ; dussiez-vous y faire marcher toute