Ouvrir le menu principal

Page:Batteux - La morale d’Epicure, tirée de ses propres écrits.djvu/14

Cette page n’a pas encore été corrigée


AVANT-PROPOS

11

riens, parce qu’il a fait revivre une partie de la philosophie d’Epicure. Il ne faut pas qu'on s’y trompe. Il a admis les atômes ; mais c’est Dieu qui les a créez ; qui les meut, qui en forme les corps organisez ; mais outre les atômes, il admet une Cause intelligente universelle, & des esprits créez pour animer les êtres raisonnables, & survivre aux corps qu'ils animent. Il met le bonheur dans la volupté mais cette volupté n’est qu’une joie pure , préparée comme récompense , à l’observation des loix naturelles, ou autres, qu’il a plû à la Divinité d’imposer aux hommes : joie dont on a l’avant-goût dans cette. vie, & dont la pleine jouissance