Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 7, 1922.djvu/86

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LEPAGE, (s’esclaffant.)

Elle est épatante, ma parole ! Eh bien, mettons que ce soit un peu embêtant, mais après, songez donc !…


THYRA.

Après ? Vous croyez à ce mot-là, vous ?…


LEPAGE.

Il s’agit de vouloir fortement et de voler au temps un peu de sa patience, de cette patience qui est dans les racines des arbres. Il faut vouloir fortement et lentement.


THYRA, (gravement.)

Ceux qui réussissent avec : « Je veux », sont, à leur insu, soutenus par des forces secrètes qui me manquent peut-être.


LEPAGE.

Allons donc !


THYRA.

Qu’en savez-vous ? Si je vous le dis, moi !


LEPAGE.

Non, vous piétinez de rage… Vous piétinez parce que…

(Il hésite devant le modèle.)

THYRA.

Parce que…


LEPAGE.

On peut congédier le modèle ?


THYRA.

Oui, oui, vous pouvez vous en aller, Pinatelli, je ne travaillerai pas.

(Pinatelli descend de la table de modèle et se rhabille.)